© 2011 - 2024  Promethee Management Pourquoi Prométhée Management Nous nous reconnaissons dans les valeurs profondément humaines que Prométhée véhicule. Il représente l’humanité, l’intelligence, et la sagesse Le mythe de Prométhée porte un message positif en écho au contexte actuel d’accroissement des pressions financières et du règne du court terme : celui d’une évolution favorable face au fatalisme et au cynisme qui voudraient opposer impératifs économiques des entreprises et bien être de leurs collaborateurs. Cette interprétation du mythe Prométhéen rejoint notre conviction que ce sont les hommes qui font la différence, et que l’épanouissement professionnel, l’engagement des collaborateurs et la performance sont liés, s’alimentent mutuellement et constituent un avantage concurrentiel pour les entreprises qui en font un cercle vertueux. A l’image de Prométhée qui apporta aux hommes le feu, les savoirs et les techniques nécessaires à la vie, l’ambition de PROMETHEE MANAGEMENT est d’apporter aux entreprises et aux grandes organisations, des solutions, des outils et des savoir faire qui leur permettront d’améliorer leur performance tout en développant l’engagement et le bien être de leurs collaborateurs. Notre Logo Le sens de notre logo : le symbole de la relation, du partenariat, de la transmission du savoir, de l’action et du bien être entre Prométhée Management et ses clients. Librement inspiré de La Création d’Adam (1508-12) Michel Ange - Fresque du Plafond de la Chapelle Sixtine Le Mythe de Prométhée Titan : dans la mythologie grecque, Prométhée était le fils du Titan Japet et de l’Océanide Clyméné. Créateur : il prédit à Zeus sa victoire contre les titans, qui pour le remercier, lui confia la tâche de créer la vie sur terre avec son frère Epiméthée. Prométhée était sage et prévoyant au contraire d’Épiméthée « celui qui pense après ». Ce dernier avait donné aux animaux les capacités et les dons les plus importants oubliant les hommes qui restèrent nus. Aidé par Athéna, Prométhée les dota alors de la faculté de jugement, de la mémoire, du calcul, et leur enseigna les techniques nécessaires à la vie. Défenseur des hommes : Zeus, le souverain de l’Olympe, qui en avait assez de voir les hommes vivre bienheureux comme s’ils étaient égaux des dieux, demanda alors à Prométhée d’effectuer, le sacrifice d’un taureau dans la plaine de Mécôné, puis de partager ce qui revenait aux hommes et ce qui revenait aux dieux. C’est alors que Prométhée, ne craignant pas le roi des dieux, prit le parti de la race humaine et dissimula avec ruse les bons morceaux dans la panse de l’animal et enveloppa les os et les viscères sous une graisse blanche appétissante. Il invita ensuite Zeus à choisir la part des dieux. Celui-ci choisit pour les dieux ce qu’il pensait être la meilleure part, les os recouverts de graisse. Depuis ce jour, les fidèles reçurent la meilleure part de l’animal sacrificiel. Le roi des dieux se vengea sur les hommes en les condamnant à manger leur viande crue. Fondateur de la civilisation : pour aider les hommes, Prométhée alla ensuite chercher le feu sur le char du soleil, puis redescendit sur terre pour le donner aux hommes, leur apprenant également les savoirs et les métiers qui fondent une civilisation. Supplicié : irrité par tant d’audace, Zeus se vengea doublement ; en apportant aux hommes les maux de la terre à travers la fameuse boîte de Pandore, et en condamnant Prométhée à être enchainé sur un rocher du mont Caucase avec le foie perpétuellement dévoré par son aigle, né d’Echydna et de Typhon. Des milliers d’années plus tard, Prométhée fut délivré par Héraclès, qui pris de pitié abattit le rapace. Prométhée en échange lui expliqua le chemin pour se procurer les pommes d’or du jardin des Hespérides. Considérant cet exploit comme une nouvelle preuve de vaillance de son fils, Zeus laissa Héraclès délivrer Prométhée, mais obligea ce dernier à porter continuellement une bague faite du métal des chaînes Héphaïstos et d’un morceau du rocher de son martyr. Puissance divinatoire : Prométhée accepta finalement de dévoiler à Zeus le secret d’un ancien oracle qu’il détenait et mit en garde le roi des dieux de toute union avec la Nymphe Thétis, car le fils qu’elle lui donnerait le détrônerait. Grâce à cet avertissement, Zeus put échapper au destin qui fut celui de son père et de son grand-père. Apaisé par cet aveu, Zeus autorisa Prométhée à devenir immortel à la place de Chiron, qui blessé accidentellement par une des flèches empoisonnées d’Héraclès et ne pouvant guérir, préféra la mort aux souffrances qu’il endurait. Sauveur de l’humanité : un autre jour, avant que Zeus n’inonde la Terre de pluies diluviennes et n’anéantisse l’espèce humaine, Prométhée eut le temps de prévenir son fils Deucalion et son épouse Pyrrha. Sur ses conseils, ils construisirent une arche et s’y abritèrent. Le neuvième jour du déluge, leur bateau accosta au sommet d’une montagne. Là, en jetant des pierres, ils créèrent une seconde espèce humaine. Grâce à son pouvoir divinatoire, Prométhée venait une nouvelle fois de sauver les hommes. Inspiré de la Théogonie d’Hésiode (8° siècle avant JC) et d’Eschyle (V° siècle) Prométhée : sens et mythe